Archipel français : Ou le décryptage d’une France, en perte de repères religieux et idéologiques, recomposée et éclatée, au travers notamment, de l’usage des prénoms comme variable symptomatique. Pas sexy à priori comme lecture. Mais se sentir plus intelligent après, ça ne se refuse pas !

Afrique du sud : Championne du monde de rugby avec, pour une première, un joueur noir comme capitaine. Une finale comme une évidence… après coup. Galthié a du pain sur la planche.

Bonne nuit Blanche : Nouveau Molière pour son dernier opus Tellement mérité. Humour décapant et intelligent pas si fréquent. Voire vivifiant.

Brésil : L’Amazonie en feu et une diplomatie de bas étage avec un niveau d’échanges de bacs à sable entre Macron et Bolsonaro. Discours de façade. Pendant ce temps les ventes d’armes du catalogue français continuent. Décodeur obligatoire. Real politique oblige.

Bouteflika : La liquéfaction du pouvoir en direct. Impressionnant.

Coupe du monde de football féminin : Réussite absolue, audiences records et le public répond présent en masse dans des stades aux ambiances enflammées. Reste que les stars sont américaines et Rapinoe crève l’écran sur le terrain et en dehors par ses prises de positions féministes. Sinon, nous on a Ribery à télé foot.

Chirac : L’homme qui murmurait au cul des vaches, grand buveur de Corona devant l’éternel, mangeur de pommes, n’est plus. Et les compliments pleuvent. Resteront une dissolution hasardeuse et le musée des arts premiers comme legs. Abracadabrantesque.

Downton Abbey : Un message royal qui serpente sur une route sinueuse avec une musique inconnue. Le plan se poursuit, quand s’affiche Downton Abbey dans toute sa majesté. Au même moment le générique de la série se fait entendre plus nettement. Alors la salle tout entière s’enfonce un peu plus dans son siège soulagée et rassurée. Tout est sous contrôle. Et la douairière exceptionnelle. « Un aristocrate qui soutient une réforme c’est comme une dinde qui défend noël ». Petit plaisir de la vie.

De Rugy : Homard m’a tué.

Eugène Saccomano : La troisième voix du foot français s’est éteinte après Roland et Gilardi. Attention Larqué la météo est menaçante.

Feuerman : Coup de cœur à la biennale de Venise pour cette sculpteure hyper réaliste C’est reposant de pouvoir profiter d’une œuvre sans avoir lu la thèse qui l’accompagne. Reposant ne veut pas dire sans talent. Je vous laisse découvrir ou retrouver « Swimmers ».

Greta: Nouvelle icône du combat pour la planète. Instrumentalisée ou pas, le futur a pris de l’avance.

GOT : A n’en pas douter la plus grande série de tous les temps. Mais tout ça pour ça Quelle idée de nous bâcler la dernière saison !!!  Shame on you.

Hong-Kong : Les étudiants manifestent et les parapluies n’arrêtent pas les balles. Sous les pavés le sang.

Isabelle Adjani : Théâtre version Cassavetes. Une dernière demi-heure seule sur scène dans Opening Night. Et le talent est là. L’émotion en offrande. Il y a Isabelle et le reste du monde. Électrisant.

«J’accuse» de Polanski et la polémique enfle. Le public n’a pas suivi le tribunal médiatique. Faut-il s’en réjouir ou pas ?

Jadot : Sur un nuage depuis les élections européennes, deux fois mieux que Glucksmann et Aubry réunis, les cartes pour les municipales voire les présidentielle sont rebattues.

Kubrick : 20 ans déjà. Toujours pas d’héritier.

«Les choses humaines» : Je n’y peux rien si le dernier roman de Karine Tuil est encore incontournable.

«Les misérables» : Uppercut social sur grand écran. Projection obligatoire pour toutes celles et ceux qui veulent gouverner.

Mazarine (Pingeot) :« Se taire » son meilleur roman depuis « Bouche cousue » remet les critiques à leur place, hier si violents « Fille de président qui lisait, elle a voulu nous faire croire qu’elle écrivait » et oui elle écrit, ses pages sur la culpabilité sont tout simplement bouleversantes.

Martinez : La CGT est dans la rue, le combat continue contre … la CFDT.

Notre Drame : Le symbole de la France éternelle s’effondre. L’émotion est profonde. Sidération internationale. Heureusement les donateurs privés arrivent à la rescousse. Les millions d’euros s’affichent sur les écrans. Le miracle est grand… de la communication de crise et de la défiscalisation.

Neymar : Le feuilleton de l’été d’un caprice de star. Pitoyable.

Ozon : Ouf «Grâce à Dieu» Barbarin est toujours en place couvert par François. Reste # balance ton prêtre pour faire bouger les lignes.

Poupou : Le peuple contre les élites, le courage contre le talent, la légende du presque 1 précède la réalité. Et l’image en sépia de la montée du Puy de Dôme s’engramme dans l’inconscient collectif. Bonne route.

PMA c’est fait. Promesse de campagne tenue.

Quarante-quatre buts toutes compétions confondues en 2019. C’est mieux que Messi ou Ronaldo au même âge. Le ballon d’or se rapproche pour M’Bappé.

Réédition des pamphlets de Céline : Gallimard dit non. Infantilisation des lecteurs ou risque d’antisémitisme banalisé ? Que faire de «Voyage au bout de la nuit» et «Mort à crédit» qui compte parmi les plus grands romans de tous les temps et écrits bien avant Bagatelle. France culture a passé plusieurs heures sur le sujet sans l’épuiser. Passionnant. A vos podcasts.

Serres : Qu’allons-nous faire de l’espace consacré à la mémoire dans notre cerveau quand les invités d’une soirée qui se veut conviviale plongent dans leur smartphone pour trouver au plus vite la réponse à une question banale. Soft compétence oblige. Pour ma part je revendique le droit à la déconnexion. Vous allez me manquer.

Tchernobyl la série : Ou le déni comme mode de pensée, la bêtise érigée en système, le stalinisme momifié. Gorbatchev aux abonnés absents. Ça fait froid dans le dos. Le pire est à venir ; il reste de nombreux Tchernobyl en fonction.

Uk : Être ou ne pas être européen la réponse est trouvée. « C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles » William Shakespeare.

Venise sous les eaux et mon cœur vacille comme un amour qui se brise. Et la colère gronde.

Vauquiez : Une parka rouge ne suffit pas à faire un président.

Wars Star : Profitez de ce 9ème opus, la future trilogie dont les scenarii sont déjà bien avancées ne sortiront pas avant plusieurs années. On appelle ça créer le manque. Heureusement il nous reste les produits dérivés.

XXL : Record d’âge : 9500 ans pour l’arbre le plus vieux de la planète, découvert en Suède.

Y’en a marre qu’on nous fasse croire que les émanations de l’usine Lubrizol n’ont rien de toxiques, que les incendies en Californie, Amazonie, Australie ne disent rien du réchauffement climatique, que Clayderman a du talent, que Christian Jean-Pierre puisse encore commenter, que Fréro Delavega soient toujours de bonne humeur…..

Zapata : Son arrivée d’homme volant à plus de 120 km heure dans le ciel de Paris, avant atterrissage aux pieds des Champs Élysées, en clôture du défilé du 14 Juillet, sous le regard admiratif et fier du Président, a provoqué l’admiration de millions de personnes. Mais pour quels desseins ? « Science avec conscience n’est que ruine de l’arme ». Rabelais revisité.

PS : Dernière nouvelle avant bouclage.
Le 1er Janvier à 17h, Hippolyte Aubin-Rostaing, est arrivé sur cette planète pour apporter sa contribution à un monde plus juste et plus festif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.