Quand tu descendras du ciel, prends soin de ne pas attraper froid, mais ça tu le sais depuis longtemps. En revanche pense à prendre une attestation de déplacement sur le site du gouvernement, elle devrait ne pas te limiter dans tes déplacements. Il te faut n’oublier personne. 

C’est dans ton cahier des charges, ta hotte si tu préfères. 

Ne t’étonne pas si cette année tu vois moins de monde autour du sapin, le nombre de convives est limité à 6 sans compter les enfants, chaque famille faisant preuve de responsabilité civique et sanitaire. La jauge s’impose. En même temps, entre nous, la culture française s’affranchit souvent des consignes jugées trop contraignantes et tu dois t’attendre à des exceptions notoires. L’enfer c’est les autres ! pas moi ! 

Il est possible également que tu ne trouves pas de sapins sur certaines grands places de métropoles du Sud-Ouest où les sapins coupés pour l’occasion, n’étant pas jugés écologiques ont disparu. Il va te falloir t’y habituer, la mesure peut se généraliser. 

Ne t’étonne pas davantage de te voir concurrencer par le « click and collect » le nouvel anglicisme qui donne un côté branché aux achats pour pallier les manques de relations sociales. 

Mais je sais que tu sauras d’adapter sans te perdre. 

Ceci étant dit voici ma liste : 

Je voudrais que le nombre de confinements s’arrête à trois, pas tellement que j’ai une aversion pour le chiffre 3, j’ai moi-même 3 enfants, mais parce qu’au-delà je crains que la résignation se transforme en colère. Je te l’ai déjà expliqué dans ta formation en management suivi en visio au printemps, sans bénéfice à changer ça résiste. 

Bon d’accord, plus une incantation qu’une demande de cadeau. 

Je voudrais une belle boite à outils dans laquelle ranger les nouvelles approches de management et qui parlent aux 3 générations qui vont encore cohabiter pour quelques années. À la fois innovantes, ludiques et puissantes, conceptuelles et opérationnelles. Elles utilisent les nouveaux leviers du bien-être au travail ou comment associer besoin de souplesse et de sécurité, besoin de cadre et besoin de collectif ou comment réussir la cohabitation de 3 styles de management ; directif, participatif, collaboratif. Visio et bienveillance. 

Je voudrais un livre de recettes pour déchiffrer les contradictions des messages sanitaires des décideurs sans tomber dans le piège de la critique populiste ou du corporatisme franchouillard. 

Et j’aimerais aussi que tu mettes au pied du sapin, des contrats pour l’an prochain. Suffisamment pour ne pas subir une seconde baisse de 40% de CA. Basique mais essentiel ! 

Je voudrais enfin que tu puisses utiliser ton compte Instagram pour me mettre en contact avec Prévert pour redessiner le tableau noir du malheur en dessinant le visage du bonheur, avec Amadeus pour utiliser sa flute enchantée et triompher des à priori, avec le docteur House pour trouver une solution innovante, avec Coluche, Desproges et Bedos pour oser faire un pas de côté sans culpabiliser, avec Enki Bilal pour raconter notre histoire. 

Ah j’oubliais, tu es dans la tranche d’âge pour te faire vacciner, ce serait dommage que tu deviennes le plus grand contaminateur de l’histoire. 

Merci Père Noël, Un coca peut être ? 

4 commentaires sur “Mon cher petit papa Noël

  1. Voilà une liste qui reflète bien la douce insolence qui te caractérise si bien .
    Elle respire l’anticonformisme, elle stimule notre sens de la critique sans risquer le complotisme.
    Bref , la liste d’un homme libre mais suffisamment innocent pour croire que le père Noel prendra la peine de lire une liste aussi longue et aussi engagée !
    Grégory Guinvarch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.