L’année 2011 aura été marquée par les lettres de l’alphabet avec le A en vedette mondiale !

Le A qui se double, se triple, se perd au grès des agences de notation.
Si la qualité d’une andouillette s’apprécie par son nombre de XXXX, l’économie d’un pays s’apprécie désormais par son nombre de A.
A comme alternance des gouvernements au pouvoir en Europe quelques soient leurs couleurs politiques… dés lors peut-on encore parler d’alternative ?

B comme banqueroute en Grèce, en Italie, en Espagne…
B comme Berlusconi et un départ sans gloire du fantasque « Cavaliere »
B comme Barça et le foot devient un art.
B du buzz sans lequel on est rien.

C comme coupe du monde et encore le A des All Black formidables vainqueurs d’un tournoi dont la finale aurait pu leur échapper.
C comme Chine désormais réveillée et le monde tremble devant le tigre de papier.

D comme DSK celui par qui le scandale arrive avec cette fois le A de Anne Sinclair et celui d’Addiction pour compléter le tableau bien noir d’un feuilleton indigeste.
D comme dette souveraine, un sérieux concurrent sur les mots qui font le buzz.

E comme emploi ou la priorité pour des millions d’européens.

F comme Fukushima où l’impuissance des hommes à devenir matures.

G comme Gulia et Carla se portent bien.

H comme Hollande ou l’improbable candidat d’une probable victoire.

I comme « Indignez vous » et le livre événement qui inspire des rassemblements éponymes dans toutes les capitales sauf dans son pays d’origine… va comprendre…
I comme Irak et le départ des américains.
I comme « Intouchables » et la magie opère.

Joie de Jean Dujardin à Cannes et encore un A, celui de l’Artiste cette fois et là, ça fait du bien.

K et Kaka qui n’en finit pas d’être annoncé au PSG ou au Milan AC et Kombouaré qui n’aura pas fini l’année mais parlons nous encore de sport ?

Libye et un tyran de plus qui tombe, « au suivant » nous aurait dit le grand Jacques.

Mort de Ben Laden, 10 ans déjà…

Nature morte, mère nature, on est à la croisée des chemins. Longtemps il y a le temps qui passe puis vient le temps qui reste et le choix des possibles se rétrécit pour sauver la planète.

Oslo et le massacre qui fait froid dans le dos, même en été !

P comme primaire du PS et la démocratie devient participative et envahit les écrans un peu trop peut être…

Qatar et la révolution cathodique est en marche désormais la Ligue 1 et la Ligue des champions sont sur Al Jazeera

R comme révolutions arabes et l’espoir de milliers de femmes et d’hommes communiqué à des milliers d’hommes et de femmes en route pour plus de démocratie et les dictateurs de tomber les uns après les autres comme dans un jeu de domino grandeur nature et… la laïcité déjà menacée…

S Salvador Dali et son portrait de Paul Eluard qui se vend à 15 M d’euros c’est toujours moins que le salaire de Beckam pour les 18 mois à venir.
S Syrie et le pire reste à venir.
S Steve Job et la communauté de la Pomme s’étrangle dans ses sanglots.

Tunisie où l’impensable se produit, une « seule » immolation et le Maghreb s’enflamme.

U comme Union Européenne, les sommets succèdent aux sommets qui succèdent aux sommets de la dernière chance d’une Europe fédérale qui ne dit pas encore son nom.

V comme Victoire au tournoi de Malmö de l’équipe de France de Hand-Ball qui entre dans la légende du sport, championne du Monde, championne d’Europe, championne Olympique.

W comme World Trade center, 11 septembre 2011, l’inauguration du mémorial… l’Amérique se souvient, 10 ans seulement.

X Y Z et les générations se suivent et ne ressemblent pas et mettent les managers aux abois.

 

Un peu de distance ce n’est pas nécessairement du détachement

Bonne vision et belle année 2012 et une fois encore l’année prochaine sera ce que nous en ferons…

L’équipe d’Option Leader

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *